Consulter le calendrier des chantiers par territoire

Téléchargez les territoires
(PDF, 1,93 Mo)

 

Le Livre blanc des territoires girondins a désormais été adopté, à l'unanimité, par l'Assemblée départementale.
Vous pouvez consulter ici le document de travail initial qui a été soumis au partage, ainsi que les compte-rendus des échanges issus des conseils de territoire.

Bassin d'Arcachon Val de l'Eyre

Bassin d'Arcachon Val de l'Eyre

Diagnostic et enjeux prioritaires pour le Bassin d'Arcachon Val de l'Eyre, élaboré par le Département et proposé en partage aux acteurs locaux qui peuvent l'amender.

Auteur: 
Département de la Gironde
Date de création du document: 
Lundi, 6 Avril, 2015
Date limite de contribution: 
Vendredi, 27 Novembre, 2015

Commentaires

En préambule, nous remarquons que, bien qu'existant de longue date, et membre depuis le commencement du Conseil de Développement du Pays Bassin d'Arcachon Val de Leyre, et association agréée en Gironde, Bassin d'Arcachon Ecologie n'a reçu que le 13 novembre l'information de ce "dialogue territorial", alors que celui-ci s'achève dans 10 jours. Le dialogue sera donc très bref, en ce qui nous concerne.

Les invitations en propre s'adressaient à des partenaires identifiés au Département, mais nous associons volontiers, pour contribuer lors des conseils de territoire, les acteurs qui nous en font la demande. D'autre part l'ensemble de vos contributions a bien été enregistré et sera considéré avec la plus grande attention.

L'équipe dialogue territoires

Naguère, le habitants savaient qu'il était "impossible de mourir de faim" sur ce territoire. La Mer, la Forêt, la Lande fournissaient de quoi survivre en cas de difficulté. Aujourd'hui, ces ressources ont tant reculé en raison des multiples dégradations subies par la Nature, que la population ne peut plus s'en sustenter. Il est urgent de restaurer ces ressources et de reconquérir de la nature sur les espaces indûment artificialisés.

Ci-joint un document interassociatif

Un document interassociatif de 2008
Pièce jointe: 

Un document de réflexion sur les Forêts
Pièce jointe: 

La langue de ce territoire est, de longue date, le gascon. Cette langue est au fondement de la toponymie, des savoir-faire agricoles, maritimes, forestiers, artisanaux... Et il n’y a aucune traduction en français pour ces mots maritimes ou forestiers. Habitants de ce territoire, nous avons toujours entendu, partout, des mots et des expressions occitanes. Mais nous n'avons pas pu apprendre notre langue à l'école car c’était interdit : nos parents, nos grands-parents avaient été punis et humiliés lorsqu’ils avaient parlé occitan (ou « patois » comme on disait), même dans la cour de récréation. Ceux qui ont résisté ont donc acquis la langue gasconne dans leur famille ou, plus tard, avec ceux qui la connaissent et avec les livres. On n'entend guère parler de l’histoire spécifique de l’Occitanie ou de la Gascogne à l’école. On n'a pas non plus la possibilité de lire tous les livres voulus en langue d'oc. On n'entend guère parler occitan à la télévision. La toponymie du territoire est toute en gascon… mais les panneaux sont tous seulement en français. Il n’y a pas d’école de proximité pour apprendre la langue comme il faut. Et ceux qui disent « Adishatz » et parlent la langue occitane font rire les « Parisiens ». Ainsi, notre patrimoine semble caché sous une culture unique. La diversité de la population et de ses cultures ont été lissées volontairement… Résultat : il n’y a aucune égalité quant à la culture et aux langues. Il n’y a que l’hégémonie de la langue et de la culture françaises. Il est plus que temps de mettre en place tout ce qui peut l'être pour que ce territoire parle et vive sa langue gasconne.

Les enjeux relatifs à la gestion durable de la forêt, que le Centre Régional de la Propriété Forestière d'Aquitaine souhaite voir pris en compte.

Nous vous remercions de votre contribution, qui a été considérée avec la plus grande attention.

L'équipe dialogue territoires

Note d'orientation stratégique réalisée par l'Alec pour le territoire du SYBARVAL suite au bilan énergétique territorial (accompagnement TEPCV)

Nous vous remercions de votre contribution, qui sera maintenant analysée dans le cadre de la réflexion qui ouvrira la phase opérationnelle du 1er semestre 2016.

L'équipe dialogue territoires